Le Cinema, une pensee de la litterature?

Guillaume Soulez

Thursday 25 April, 2013
7:30pm, $0

New York University, Maison Français
16 Washington Mews

Add to Calendar
Share: Twitter | Facebook

Ces dernières années, on s’est de nouveau intéressé à la relation entre les deux arts, au-delà de l’ « adaptation » ou de l’ « influence du cinéma » sur la littérature. Comment la question revient-elle ? L’évolution des études littéraires et cinématographiques, l’archéologie du cinéma, la « philosophie du cinéma » ont modifié le paysage. En replongeant la littérature et le cinéma dans leur contexte historique, on peut observer comment la littérature s’approprie, avant la naissance du cinéma, l’expérience de la modernité (moyens de transport, sollicitations visuelles...). De même, après une réflexion qui a souligné le pouvoir de préfiguration utopique du cinéma par la littérature, un tournant récent est, au contraire, de voir comment le cinéma aide à penser la littérature. Le « cinématisme », la pensée cinématographique serait à l’oeuvre en dehors même du cinéma. En quel sens l’entendre ? Quelle part de la littérature est concernée ? On essaiera de mesurer ce renversement, d’en interroger les présupposés, d’en observer et d’en défendre la productivité. Peut-on penser littérature et cinéma comme explorant en miroir leurs propres limites ?

Guillaume Soulez est Professeur en cinéma et audiovisuel à l’Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3. Il a fondé et présidé l’Association Nationale des Téléspectateurs « Les Pieds dans le Paf » ainsi que la revue littéraire La Voix du Regard. Revue sur les images modernes. Associé au CNRS, co-directeur de la collection « Champs Visuels » de L’Harmattan, membre du comité éditorial de MédiaMorphoses (Ina), puis de Mise au Point. Revue de l’association française des chercheurs en cinéma et audiovisuel, il a publié notamment Stendhal, le désir de cinéma (Séguier, 2006, avec L. Jullier) et Quand le film nous parle. Rhétorique, cinéma, télévision (PUF, 2011).

Advertise on Platform